//Le tiers secrètement inclus. Théorèmes poétiques de Basarab Nicolescu

Le tiers secrètement inclus. Théorèmes poétiques de Basarab Nicolescu

By | 2020-11-29T12:17:35+00:00 30 octobre 2020|Logique du tiers inclus contradictoire|0 Comments

 

 LE TIERS SECRETEMENT INCLUS * 

par

Basarab Nicolescu

 

* Extraits de Théorèmes poétiques

 

Physicien théoricien

Professeur à la faculté d’études européennes

de l’université Babes-Napoca ( Cluj-Napoca, Roumanie)

Président fondateur du CIRET

( Centre International de Recherches et d’Études Transdiciplinaires)

Co-fondateur du Groupe de réflexion sur la transdisciplinarité auprès de l´Unesco

Docteur Honoris Causa de  nombreuses universités

***

Nous remercions Monsieur Basarab NICOLESCU ** 

 de publier ce texte sur note site tiersinclus.fr ,

en sommes honorés

et lui exprimons notre profonde gratitude.  

 

***

 

LE TIERS SECRETEMENT INCLUS

Basarab Nicolescu

 

 

1

La seule chose qui vaille vraiment la peine d’être cherchée dans ce monde est le tiers secrètement inclus.

 

2

L’ambiguïté tient le monde. Quelle plus grande ambiguïté que celle du « oui » et du « non » ?

 

3

La confusion si courante entre le tiers secrètement inclus et l’ambiguïté est engendrée

par l’infinie ambiguïté de la pensée binaire.

 

4

La pensée binaire est un des chemins possibles vers la vérité : la fausse apparence de la vérité est une passion utile. L’imposture de la pensée binaire : ne pas garder sa place.

Je ne veux pas diaboliser la pensée binaire,

car elle est déjà diabolique et elle est extrêmement utile.

Je veux tout simplement la remettre à sa place.

 

5

La dualité vie-mort est-elle à l’origine de la pensée binaire ?

 

6

De par sa propre nature, le mental ne peut pas comprendre le langage du tiers secrètement inclus.

C’est pourquoi il proclame son inexistence.

 

7

La logique du tiers exclu est adaptée à la description d’un seul niveau de Réalité.

Elle est donc nécessaire et utile : elle nous fait survivre.

Mais elle nous empêche de vivre.

 

8

Le tiers tristement exclu veut dire « être assis entre deux chaises ».

L’abîme du néant.

Celui qui, sans être bête, n’a jamais vécu le tiers secrètement inclus n’est pas intelligent.

Il est assis entre deux chaises.

 

9

Le non-sens est le signe de l’absence du tiers secrètement inclus.

Il peut nous faire tourner en rond ad vitam aeternam.

 

10

La logique binaire est mortifière.

Chercher toujours le tiers secrètement inclus.

 

11

Le suicide d’un individu , le suicide d’une nation ou le suicide de l’humanité ne sont

que l’aboutissement (et le triomphe) de la logique binaire.

 

12

La richesse est une visualisation spectaculaire de l’exclusion du tiers secrètement inclus.

Les guerres, les révolutions, la famine, la haine ne sont que les compléments de cette image.

La source cachée en est toujours la logique binaire.

 

13

L’occultisme et la technoscience ont une caractéristique commune :

la tentative d’assassinat du tiers secrètement inclus. Les pouvoirs pour le pouvoir.

 

14

La trivialité cache bien son jeu binaire car elle se présente comme carrefour où aboutissent trois chemins.

 

15

Un pianiste connu demande souvent à ses étudiants : qu’est-ce qu’il y a entre deux notes d’une partition ?

Les étudiants répondent invariablement : rien.

Leur professeur leur dit qu’ils se trompent : entre deux notes il y a la première note.

Mais lui aussi il se trompe : entre deux notes il y a et rien et la première note.

 

16

Le mal-dire de la pensée binaire – malédiction des mots – ouverture vers l’abîme du non-sens.

 

17

Dans l’infinie béance du tiers exclu s’engouffre toute la bêtise du monde.

 

18

Le merveilleux et douloureux voyage du tiers si tristement exclu vers le pays du tiers secrètement inclus.

 

19

Concevoir le monde comme une salle d’attente : la salle des pas perdus du tiers secrètement inclus.

 

20

Le vide est plein, le plein est vide et entre les deux il y a notre regard.

 

21

Mourir par tiers , vivre par tiers – quelle différence ?

Le tiers secrètement inclus n’est pas l’intermédiaire des tiers.

 

22

La résonance de tous les niveaux de Réalité – naissance du tiers secrètement inclus.

 

23

Est-ce un hasard si « fléau » veut dire à la fois « pièce sur laquelle reposent

les plateaux d’une balance » et  « cataclysme, catastrophe, désastre » ?

L’aveuglement au tiers inclus est un dérèglement cosmique.

 

24

Le tiers secrètement inclus n’est peut-être rien d’autre que le mouvement perpétuel évolution-involution.

 

25

Les différentes facettes du tiers secrètement inclus : le temps et le non-temps, l’autonomie et la contrainte, le séparable et le non-séparable, le visible et l’invisible, le manifesté et le non-manifesté, la continuité et la discontinuité, la causalité locale et la causalité globale, l’onde et le corpuscule, la symétrie et la brisure de symétrie, la réversibilité et l’irréversibilité du temps.

 

26

A notre ère informatique  on confond tout.

Le Grand Ordinateur n’est pas un ordinateur.

Seul l’homme a le privilège de vivre le code secret du tiers inclus.

 

27

Le tiers secrètement inclus est comme la lumière :

son mouvement est le même dans tous les systèmes de référence.

 

28

Le signe le plus accessible du tiers inclus :

l’impossibilité de la manipulation.

 

29

Et l’homme et l’univers sont des participants du sens en tant que troisième.

 

30

L’unité dans la diversité et la diversité par l’unité ne peuvent pas exister sans la discontinuité du tiers inclus.

 

31

Il y a trois formes de connaissance : la connaissance scientifique, la connaissance expérientielle

et la connaissance du tiers secrètement inclus.

La rencontre entre ces trois formes engendre les différents niveaux de connaissance.

 

32

La contradiction ternaire est, dans son unité, a-spatiale, a-temporelle et a-logique.

Mais son auto-interaction engendre l’espace, le temps et la logique.

 

33

Le saint ternaire : le sans-lieu, le sans-temps et le sans-fond.

 

34

Le ternaire le plus difficile à saisir est au-delà de toute parole : l’être, le non-être et le sans-fond.

 

35

« Voir » signifie le ternaire de la lumière de la Raison :

la lumière physique, la lumière de l’âme et la lumière noire du sans-fond.

L’une sans l’autre est aveugle.

 

36

La double nature de la Nature, la double nature de l’attention, la double nature de l’homme –

fondement de la structure trialectique du monde.

 

37

Le mot « trialectique » a été forgé pour distinguer

le faux ternaire du tiers tristement exclu du vrai ternaire du tiers secrètement inclus.

C’est peut-être pourquoi il déclenche tellement de passions.

 

38

Pourquoi Raymond Abellio s’insurgeait-il avec tellement de véhémence contre la trialectique ?

L’auteur de « La structure absolue » percevait peut-être avec une grande lucidité

le vertige infiniment enivrant engendré par le tiers secrètement inclus.

 

39

La science n’est certainement pas un substitut pour une voie spirituelle,

mais elle est la voie royale vers le chemin étroit du tiers secrètement inclus.

 

40

Une facette de l’intelligence : faire le choix (« legere ») qui se trouve entre (« inter ») deux choix possibles.

Intelligence et tiers inclus sont donc indissociables.

 

41

L’arme secrète du tiers inclus : la parole poétique.

 

42

La langue du tiers secrètement inclus est une langue étrangère : elle devrait être enseignée à l’école.

 

43

Celui qui parle la langue du tiers secrètement inclus n’est pas fumiste mais « fumant » :

signe du grand feu de l’Evidence Absolue.

 

44

La seule langue universelle est celle du tiers secrètement inclus.

Personne ne réussira jamais à l’inventer.

 

45

La langue de Jésus est celle du tiers secrètement inclus.

C’est pourquoi il y a été crucifié.

 

46

Jésus était entouré plutôt par des femmes

car elles comprennent mieux que les hommes la langue du tiers secrètement inclus.

 

47

Pourquoi les personnes de la Trinité ne sont jamais représentées par des femmes ?

 

48

Le lien secret entre la Vierge et le tiers inclus : la Sophia.

 

49

Le génie du christianisme – donner un corps au tiers secrètement inclus.

 

50

La pensée binaire a inventé l’opposition croyants-incroyants.

La pensée du tiers secrètement inclus remplace cette opposition

par l’interaction contradictoire entre l’intelligence et la négligence.

 

51

Le ternaire divin – mort à soi-même, miroir de la Nature, naissance de Dieu –

est à la fois source et résultat de tous les autres ternaires.

 

52

Le bootstrap des ternaires : chaque ternaire est ce qu’il est parce que tous les autres ternaires existent à la fois. Conclusion hérétique : le ternaire divin n’a aucune place privilégiée.

 

53

La triade énergie-mouvement-relation mène le monde.

 

54

Il y a bien un malentendu du mal : mal entendre les sonorités ternaires.

 

55

Le tiers secrètement inclus n’a généralement rien à voir ni avec les ternaires ni avec les triades.

Le ternaire n’est souvent qu’une forme sophistiquée du binaire.

On peut remonter jusqu’à la Grande Triade et ne trouver pourtant aucune trace du tiers secrètement inclus.

 

56

Encore un faux ternaire : père, mère, enfant. L’anti-modèle du tiers secrètement inclus.

 

57

Se méfier du Grand Imitateur – il prend souvent une forme ternaire

pour nous faire croire en la présence du tiers secrètement inclus.

Thèse, antithèse, synthèse – la Grande Triade du Grand Imitateur.

 

58

Le ternaire n’est qu’une manifestation possible du tiers secrètement inclus.

Exemple de binaire où le tiers inclus est présent : transdisciplinarité – anti-transdisciplinarité.

 

59

Toutes les querelles sur la priorité du ternaire ou du quaternaire me semblent vaines :

le ternaire engendre le quaternaire, tandis que le quaternaire se décompose en triades.

C’est pourquoi la croix a l’apparence d’un quaternaire.

 

60

Le fondement de la logique binaire : la distinction entre les hommes et les femmes.

Le péché originel.

 

61

La trisexualité est le fondement des droits de l’Homme.

 

62

Tous les êtres humains sont trisexués.

Ni hommes, ni femmes, ni androgynes – trisexués.

 

63

Ceux qui se proclament bisexués le font plutôt par goût de la provocation esthétique.

Bonne preuve qu’ils sont en fait trisexués.

 

64

L’amour est non pas représentation mais présence du tiers secrètement inclus.

 

65

L’acte sexuel compris comme la célébration du tiers secrètement inclus.

La soi-disant « libération sexuelle » – quelle grande illusion…

 

66

On parle de l’Un métaphysique.

Mais l’Une métaphysique est aussi nécessaire pour l’engendrement du multiple.

Dans la lumière du tiers secrètement inclus.

67

Un des défauts majeurs de beaucoup de domaines de la connaissance, dont la mécanique quantique :

ils ont plusieurs pères-fondateurs mais aucune mère-fondatrice.

 

68

La trisexualité est trialectique.

La sexologique n’est donc pas une injure à l’amour.

 

69

Sans la femme, l’homme n’est rien. La femme peut en dire autant de l’homme.

Reconnaissance implicite du troisième sexe.

 

70

La sexualité du tiers secrètement inclus n’est pas encore développée dans l’être.

C’est pourquoi nous ne voyons autour de nous que des hommes et des femmes.

Le paradoxe du troisième sexe : le réceptacle est parfaitement développé, mais il peut rester toujours vide.

 

71

Les êtres du troisième sexe fécondent aussi bien les hommes que les femmes.

Et ils doivent, à leur tour, être fécondés. Autrefois on les appelait les Maîtres.

 

72

La transmission est une trans-mission.

 

73

Le Maître est celui qui maîtrise son ignorance.

C’est pourquoi il peut être fécondé par le tiers secrètement inclus.

 

74

Une pensée ouverte se nourrit de toutes les connaissances passées, présentes et à venir.

C’est pourquoi les vrais Maîtres sont si rares.

Les soi-disant « disciples » d’une pensée ouverte ne font que phagocyter la pensée du Maître,

la déformer et la caricaturer et finissent ainsi par se nourrir d’un cadavre.

 

75

Un vrai Maître ne peut pas avoir des disciples, mais des compagnons.

Il stimule ses compagnons à devenir , à leur tour, des maîtres.

 

76

Le Maître a toujours besoin de serviteurs pour accomplir sa tâche.

Mais, humiliés, les serviteurs se rebellent et tuent le Maître.

Il n’y a qu’une solution – totalement utopique et donc réaliste – à ce paradoxe tragique :

que nous devenions tous à la fois des maîtres et les serviteurs les uns des autres.

Quand nous deviendrons tous des Maîtres, la Terre retrouvera son être.

L’abolition définitive de la guerre sera à ce prix.

 

77

La relation entre sagesse et trisexualité est si évidente qu’on ne la voit pas.

 

78

La mystique est l’expression d’une polarité féminine.

La gnose – celle d’une polarité masculine.

Quelle est la voie du tiers secrètement inclus ?

Certainement pas la science, qui est une voie androgyne.

 

79

A quoi servent les moines ?

A garder la relation amoureuse entre Monos et Una.

Gardiens de la trisexualité.

 

80

Nous sommes tous des frères devant le tiers secrètement inclus.

C’est pourquoi le monde est un grand monastère invisible.

 

81

Le tiers secrètement inclus est le troisième terme de l’Evidence Absolue.

 

 

 

 

*  Extrait de Théorèmes poétiques, Rocher, 1994.

**  Auteur de nombreuses publications, notamment

  • Nous, la particule et le monde ( Rocher, 2002)
  • La science, le sens et l’évolution ( Le Félin, 1988)
  • Le Tiers secrètement inclus ( Babel, 2003)

 

 

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :